Entartete musik : musiques interdites sous le IIIème Reich = "Musique dégénérée" | Petit, Elise (1980-....). Auteur

Livre

Entartete musik : musiques interdites sous le IIIème Reich = "Musique dégénérée"

Elise Petit ; Bruno Giner

Bleu nuit : 2016

175 p.. illustrations. 20 cm

[Cote : 21.7 PET]

La «Entartete Musik» (en allemand, Musique dégénérée) qualifie un vaste répertoire musical d'oeuvres et de compositeurs qui ont été interdits sous le IIIème Reich allemand. L'un des points de départ est sans conteste le 22 mai 1938 avec l'exposition de Düsseldorf annonçant ce titre et organisée par Hans Ziegler, Conseiller d'Etat et Directeur des théâtres du régime hitlérien. Pour l'inauguration, Strauss dirigea un concert et Goebbels prononça son discours politique pour la préservation de la «pureté de la musique allemande» : dans sa visée, autour de la thématique «musique et race», il bannit les musiques atonales, celles de la seconde Ecole de Vienne (musique sérielle), le jazz «nègre», la musique tzigane, les compositeurs de confession juive, ou issus de familles de confession juive, les compositeurs de gauche et une grande partie des musiques «modernistes» du premier tiers du 20e siècle. Ce sont plus de deux cents compositeurs qui furent mis à l'index, notamment Korngold, Schulhof, Weill ou encore Hindemith, «enfant exemplaire» dans un premier temps mais qui finit par décevoir le régime nazi. Certains réussirent à s'exiler, d'autres moururent en déportation. Mais cet immense catalogue d'oeuvres reste encore un terrible témoin de la barbarie nazie

| 20 ème siècle | Allemagne | Musique et histoire | Histoire de la musique | IIIE Reich (1933-1945) | Guerre mondiale (1939-1945) |

La musique au pas : être musicien sous l'occupation | Le Bail, Karine. Auteur

Livre

La musique au pas : être musicien sous l'occupation

Karine Le Bail

CNRS : 2016

439 p.. 23 cm

[Cote : 21.7 BAI ; L 7910]

Une grande étude sur la place de la musique pendant l'Occupation, et particulièrement la position des musiciens dans ce contexte. On découvre comment les occupants utilisent la musique pour affirmer leur pouvoir à travers les dispositifs culturels mis en place par les autorités.

| 20 ème siècle - 1 ère moitié | Vichy | Allemagne | France | Guerre mondiale (1939-1945) | Musicien | Politique culturelle | Musique et société | Histoire de la musique |

La musique à Paris sous l'Occupation | Chimènes, Myriam (1952-....). Directeur de publication

Livre

La musique à Paris sous l'Occupation

Sous la direction de Myriam Chimènes et Yannick Simon | préface d'Henry Rousso

Cité de la musique ; Fayard : 2013

254 p.. illustrations, photographies. 24 cm

[Cote : 21.7 CHI ; L 5378]

Sous l’Occupation, Paris ne reste pas silencieux. Peu après l’installation des Allemands, les musiciens reprennent leurs activités comme l’ensemble des artistes. Les salles de concerts et les studios radiophoniques et d’enregistrement se remettent à fonctionner. Dans ce contexte, nombre d’interprètes et de compositeurs français bénéficient de conditions de travail inédites, profitant de l’absence de concurrence étrangère conjuguée à la mise à l’écart des oeuvres des compositeurs, morts ou vivants, exclus par les lois scélérates. Centré sur la musique savante, cet ouvrage collectif traite de la diffusion de la musique, grâce à des études sur quelques sociétés de concerts spécifiques à cette période, sur des oeuvres du répertoire, sur la création contemporaine et sur le rôle de certains interprètes. Il met en évidence les personnalités de Francis Poulenc, Olivier Messiaen et Arthur Honegger ainsi que d’Alfred Cortot, Germaine Lubin, Charles Munch et Wilhelm Kempff, en insistant sur les ambiguïtés entretenues rétroactivement par certains acteurs de la vie musicale sur leur carrière pendant les années noires. Il analyse également la manière dont quelques grandes figures du passé (Mozart, Berlioz, Wagner) sont susceptibles de s’inscrire dans un discours de propagande, largement véhiculé par les critiques et les musicologues. Cette réflexion sur la trace mémorielle d’une époque se clôt par l’évocation de deux débats récents, qui montrent que ce passé passe difficilement [source éditeur]

| 20 ème siècle | Allemagne | France | Vichy | Paris | Histoire de la musique | Musique et société | Vie musicale | Radio (media) | Guerre | Musique et politique |

Le IIIe Reich et la musique : 8 octobre 2004-9 janvier 2005 | Huynh, Pascal (1962-....). Auteur

Livre

Le IIIe Reich et la musique : 8 octobre 2004-9 janvier 2005

Musée de la musique | Pascal Huynh

Fayard : 2004

1 vol. (255 p.). illustrations. 24 cm

[Cote : 21.7 HUY ; 4 ̊ L 3533]

L'exposition "Le Troisième Reich et la musique" donne la mesure de l'importance qu'a revêtue la question musicale au sein des conflits idéologiques et esthétiques alimentés par la dictature nazie. Des années folles de l'expérimentation à celles de l'enfermement concentrationnaire, de l'expressionnisme d'Emil Nolde, d'Arnold Schönberg et de Paul Hindemith aux productions restauratrices de Richard Strauss, Werner Egt ou Carl Orff, elle confronte officiels et diffamés, figures historiques et acteurs de la modernité, partisans de la réaction et tenants de l'avant-garde. Elle analyse l'instrumentalisation systématique tentée par le pouvoir national-socialiste et pose la question de l'indépendance de la création artistique face au pouvoir politique.

| Allemagne | Musique et politique | Histoire | IIIE Reich (1933-1945) | Catalogue d'exposition | Sciences humaines et sociales | Musique et société |

Commando Musik : comment les nazis ont spolié l'Europe musicale | De Vries, Willem. Auteur

Livre

Commando Musik : comment les nazis ont spolié l'Europe musicale

Willem De Vries | traduit de l'anglais par Laurent Slaars | préface par Sonia Wieder-Atherton

Buchet-Chastel : 2019

1 vol. (410 p.). illustrations, fac-similés, photographies. 23 cm

[Cote : L 8633]

Dès leur accession au pouvoir, les nazis ont développé une politique culturelle agressive, qui se poursuivit par des saisies et des pillages en France et dans tous les territoires occupés. L'organisation Rosenberg (ERR) fut notamment créée en 1940 dans le but d'éliminer la vie culturelle juive dans toute l'Europe, à travers la confiscation des oeuvres d'art et des bibliothèques. C'est dans ce cadre qu'une cellule consacrée à la musique a vu le jour, le Sonderstab Musik (commando « musique »), composée d'éminents musicologues allemands, chargés de localiser des instruments, des partitions, des manuscrits. Dans cet ouvrage, qui a nécessité plus de dix ans de recherches, Willem de Vries révèle pour la première fois l'organisation de ce commando qui, entre 1940 et 1944, fit « transférer » vers l'Allemagne plusieurs centaines de milliers d'ouvrages et plusieurs dizaines de milliers d'instruments et de partitions. Le compositeur Darius Milhaud, les pianistes Wanda Landowska et Artur Rubinstein, le critique musical Arno Poldès, le violoncelliste Gregor Piatigorsky furent parmi les victimes de ces spoliations massives, dont les acteurs, le fonctionnement et l'ampleur sont enfin mis au jour.

| 20 ème siècle | Allemagne | France | Pays-Bas | Belgique | IIIE Reich (1933-1945) | Musique et histoire | Vol | Spoliation des oeuvres d'art | Instrument de musique | Guerre | Juif | Guerre mondiale (1939-1945) | Provenance |

The stolen instruments of the Third Reich | Shapreau, Carla. Auteur

Livre

The stolen instruments of the Third Reich

Carla Shapreau

The Strad : 2013

1 vol. (9 p.). photographies. 30 cm

[Cote : TP 1187]

In an article from 2009, Carla Shapreau exposes the systematic theft of stringed instruments under Hitler's rule, and today's efforts to locate them

| France | Allemagne | Pologne | Pays-Bas | Belgique | République tchèque | Spoliation des oeuvres d'art | Provenance | Guerre mondiale (1939-1945) | Musique et histoire | Instrument de musique |

The Loss of French musical property during World War II : post-war repatriations, restitutions, and 21st century ramifications | Shapreau, Carla. Auteur

Livre

The Loss of French musical property during World War II : post-war repatriations, restitutions, and 21st century ramifications

Carla Shapreau, Florence Gétreau

University of California : 2013

1 vol. (10 p.). illustrations, photographies. 30 cm

[Cote : TP 1188]

The purpose of this study is to evaluate the nature and scope of French music-related losses during the Nazi era, the status of post-war recoveries, and what remains missing today

| France | Spoliation des oeuvres d'art | Provenance | Guerre mondiale (1939-1945) | Musique et histoire | Instrument de musique | Restitution |

La Spoliation des instruments de musique dans la Shoah : premières recherches : dossier | Andrieu, Claire (1952-....). Auteur

Article

La Spoliation des instruments de musique dans la Shoah : premières recherches : dossier

Dossier préparé par Claire Andrieu et Jean-Marc Dreyfus

2021

pp. 123-196. illustrations, photographies

Les organisations nazies en charge du pillage ont apporté une attention spécifique aux instruments de musique, tant anciens et prestigieux que familiers et banals. Car la musique classique, et particulièrement la musique allemande...

Fait partie de : Revue d'histoire de la Shoah. 213, mars 2021

| Piano | France | Europe | 20 ème siècle | 21 ème siècle | Guerre mondiale (1939-1945) | Spoliation des oeuvres d'art | Musique et histoire | Provenance | Juif | Instrument de musique |

Collecting and provenance : a multidisciplinary approach | Milosch, Jane. Éditeur scientifique

Livre

Collecting and provenance : a multidisciplinary approach

Edited by Jane C. Milosch and Nick Pearce

Rowman & Littlefield : 2019

1 vol. (428 p.). illustrations, photographies. 26 cm

[Cote : L 9018]

The study of provenance -the history of the creation and ownership of an artifact, work of art or specimen- provides insights into the history of taste and collecting, illuminating the social, economic, and historic trends in which an object was created and collected. It is as much a history of people as it is of objects

| 21 ème siècle | Collection | Patrimoine | Conservation | Provenance |

The Oxford Handbook of musical repatriation | Gunderson, Frank. Éditeur scientifique

Livre

The Oxford Handbook of musical repatriation

Edited by Frank Gunderson, Robert C. Lancefield, Bret Woods

Oxford University Press : 2019

1 vol. (774 p.). illustrations, photographies. 25 cm

[Cote : 30 GUN]

The Oxford Handbook of Musical Repatriation is a significant edited volume that critically explores issues surrounding musical repatriation, chiefly of recordings from audiovisual archives. The Handbook provides a dynamic and richly layered collection of stories and critical questions for anyone engaged or interested in repatriation or archival work. Repatriation is often overtly guided by an ethical mandate to "return" something to where it belongs, by such means as working to provide reconnection and Indigenous control and access to cultural materials. Essential as these mandates can be, this remarkable volume reveals dimensions to repatriation beyond those which can be understood as simple acts of "giving back" or returning an archive to its "homeland." Musical repatriation can entail subjective negotiations involving living subjects, intangible elements of cultural heritage, and complex histories, situated in intersecting webs of power relations and manifold other contexts. The forty-eight expert authors of this book's thirty-eight chapters engage with multifaceted aspects of musical repatriation, situating it as a concept encompassing widely ranging modes of cultural work that can be both profoundly interdisciplinary and embedded at the core of ethnographic and historical scholarship. These authors explore a rich variety of these processes' many streams, making the volume a compelling space for critical analysis of musical repatriation and its wider significance. The Handbook presents these chapters in a way that offers numerous emergent perspectives, depending on one's chosen trajectory through the volume. From retracing the paths of archived collections to exploring memory, performance, research goals, institutional power, curation, preservation, pedagogy and method, media and transmission, digital rights and access, policy and privilege, intellectual property, ideology, and the evolving institutional norms that have marked the preservation and ownership of musical archives. The Oxford Handbook of Musical Repatriation addresses these key topics and more in a deep, richly detailed, and diverse exploration.

| Musiques traditionnelles | Irlande | Rwanda | Australie | Bosnie | Kenya | Algérie | Bali | Indonésie | Afghanistan | Allemagne | Haïti | Antilles | Pérou | Tanzanie | Egypte | Roumanie | Iles Samoa | Afrique | Amérique du Nord | Amérique du Sud | Asie centrale | Asie | Europe | Océanie | Cloche | Ethnomusicologie | Provenance | Archives sonores | Archives | Patrimoine culturel immatériel | Colonisation | Film | Document numérique | Gospel | Copte | Ojibwe | Hopi | Maori | Aborigène | Chaabi | Restitution |