/
0/5

0 avis

Article

Un amateur de musique du XIXe siècle : Louis Edouard Besson et ses violons

  • Jean-Philippe Echard, Valérie Malecki

Fait partie de : «Musique. Images. Instruments. 15, 2015»

2015
pp. 274-293. illustrations, photographies, radiographie


Présentation

Nouveaux éléments sur l'histoire du leg fait par Madame veuve de Provigny (fille de Louis Edouard Besson) en 1909, d'un ensemble de violons, altos, violoncelle et archets. Cet article, signé par deux collaborateurs du Musée de la musique, permet de mieux comprendre la constitution de cet ensemble, son usage et son entretien au cours du XIXe siècle avant son entrée au musée.

Le legs de Madame veuve de Provigny au Conservatoire en 1909 se compose actuellement des instruments suivants : Violon le Provigny, Antonio Stradivari, E.1730, ainsi que son étui ; Alto, Andrea Amati I, E.1731 ; Violon, attribué à Lockey Hill, E.1732 ; Violon, Anonyme, E.1733 ; Violoncelle, Andrea Castagneri, E.1735. Les huit archets (inventoriés sous les numéros E.1736 à E.1740) ainsi que l'alto au "vernis rouge" (E.1734) sont manquants depuis la Seconde Guerre mondiale

Consulter en ligne

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs